Le GIE Producteurs Belges de Fromage au Lait Cru est né !

Personne, un tant soit peu intéressé à notre patrimoine gastronomique, n’aura oublié le tsunami qu’a constitué le choc entre Monsieur Munnix et l’AFSCA, ayant pour conséquence la fermeture prématurée du dernier exploitant fermier de Herve au Lait Cru.
Si l’on ne peut encore aujourd’hui que s’attrister de cette affaire il y a lieu de se réjouir de son impact médiatique et bien plus encore de l’élan populaire qui en résulta, en témoigne cette pétition qui récolta près de 25.000 signatures, un inédit dans le genre.
Bref, au lendemain de ce mois de mai agité, il était difficile à tout un chacun d’ignorer jusqu’au nom de « fromage de Herve au lait cru ».
Les conséquences positives de cette affaire furent ainsi multiples, citons parmi elles, le prix de « Résistante du Goût »  décerné en septembre 2015 par Slow Food International à Madeleine Hanssen en ouverture du très prisé Salon Cheese, la lutte pour la sauvegarde du Herve au lait cru dépassant ainsi largement nos petites frontières.

Mais la conséquence la plus importante était peut-être passée inaperçue, soit, une réunion en mai 2015, au Salon des Fromages de Ciney, de nombreux producteurs au lait cru avec d’autres intervenants dont Slow Food Metropolitan Brussels qui allait avoir une suite très heureuse.

En effet, suite à cette réunion, et sous la houlette de Fabienne Effertz (Experte et Coordinatrice des Sentinelles de Slow Food) ainsi que de Michel Berhin (Comptoir des Fromages Wallons), plusieurs producteurs décidèrent ainsi de créer une structure commune capable d’assurer leur développement professionnel et valoriser leurs produits.

Parmi ces producteurs, notons la présence de :
Madeleine Hanssen (Fromagerie du Vieux-­Moulin - Herve)
Françoise Ledur (Fromagerie du Troufleur - Waismes)
Delphine Bertram et Delphine Crépin (Les Del'ices d'Autrefois)
Daniel Cloots (Fromagerie du Gros Chêne - Méan)
Vincent Verleyen (Fromagerie du Samson - Gesves)
Benoît Robert (Fromagerie du Bairsou - Trois­Ponts)

Après plusieurs nouvelles réunions, la piste retenue par ce groupe est la constitution d’un Groupement d’Intérêt Economique (GIE[1]) de Producteurs de Fromage au Lait Cru dont les statuts sont publiés au Moniteur Belge depuis ce mois de janvier 2016.

Les objectifs de ce groupement sont :

  • Rassembler les transformateurs de lait cru et leurs énergies.

  • Valoriser le métier et ses particularités.  

  • Introduire des demandes de subsides afin de financer différentes actions telles des formations avec des techniciens spécialisés, la promotion du lait cru auprès du grand public ou encore l’information auprès de publics cibles.

  • Se fédérer et se positionner comme interlocuteur incontournable dans le domaine de la production fromagère auprès du monde politique, de l’AFSCA et d’autres institutions.

  • Renforcer les liens avec les crémiers belges (leur UDCF existe déjà) et d’autres acteurs de la distribution.

  • Mettre en place des collaborations avec les organismes indépendants (Diversiferm, Collectifs d'achat, organisations citoyennes, etc…).

  • Négocier ensemble avec les laboratoires afin de pouvoir assurer des suivis professionnels d’analyses à des prix abordables.

  • Trouver des solutions à des problèmes communs (lactosérum, …)

Voilà un projet qui mérite toute notre attention et notre soutien, rien que par la qualité de ses premiers membres qui occupent le haut du plateau qualitatif de la production de fromages au lait cru en Belgique.
Certes il est assez amitieux, d’abord parce qu’il se veut aussi ne pas nuire à l'indépendance de chacun, ni à la capacité d'action personnelle originale, mais il est clairement nécessaire au vu de notre actualité et, surtout, parce qu’il constitue une grande première dans le domaine en Belgique.

Il est évident que notre Convivium bruxellois soutient pleinement cette entreprise, au même titre, nous n’en doutons pas que tous les autres Convivia belges.

C’est pour cela que nous serons présents, au côté de Slow Food International, à la première Conférence de Presse du GIE qui aura lieu ce jeudi 25 février à 15 heures au Restaurant « Contretemps » (375 avenue de la Couronne à 1050 Bruxelles).
N’hésitez pas à partager cette information, surtout vers tous les représentants de la presse que vous pourriez connaître d’autant que la conférence sera suivie d’un buffet varié de fromages au lait cru.

N’hésitez pas non plus à en parler à un maximum de producteurs susceptibles de rejoindre ce groupement.

Contacts du GIE :

E-mail : fromacteur@gmail.com
Formulaire d’inscription au GIE (réservé aux producteurs) : https://docs.google.com/forms/d/1cvWytKdxfUW3ZX7dgLRKfItVae54xSs3OvnZqu6FNx0/viewform

 


 

[1] Un G.I.E. est défini par l’article 839 du Code des Sociétés comme "une société qui, constituée par contrat, pour une durée déterminée ou indéterminée, entre personnes physiques ou morales, a pour but exclusif de faciliter ou de développer l’activité économique de ses membres, d’améliorer ou d’accroître le résultat de cette activité à laquelle l’activité du groupement d’intérêt économique doit se rattacher et par rapport à laquelle elle doit avoir un caractère auxiliaire".