L’Abeille Noire belge proclamée nouvelle sentinelle Slow Food !

La Fondation Slow Food pour la Biodiversité a lancé ce 21 août une nouvelle Sentinelle belge pendant la Fête du Miel et de la Nature à l’Aquascope de Virelles (Chimay) : l’Abeille noire belge.

Après le Fromage de Herve au lait cru et le Sirop Artisanal de Herve et du Pays de Hesbaye, l’abeille noire devient ainsi la troisième Sentinelle Slow Food de Belgique. Bien qu’elle y soit protégée par la loi, l’espèce est aujourd’hui menacée de disparition par l’importation de races étrangères, ce qui justifie sa nomination au titre de sentinelle.
Pour rappel, les projets de Sentinelles ont pour but de protéger des aliments de qualité, d’accompagner et d’aider les filières de production à s’organiser, à valoriser et améliorer la qualité de leurs produits, à éduquer les consommateurs locaux ainsi qu’à trouver de nouveaux marchés, locaux et internationaux.

L’abeille noire est une sous-espèce ouest-européenne indigène de l’abeille mellifère. Elle porte son nom de par la couleur foncée de son abdomen. Particulièrement présente en Pays de Chimay où elle est la seule autorisée par les apiculteurs locaux, l’espèce vit librement dans d’autres régions limitrophes reste particulièrement adaptée à la flore et au climat de la région qu’elle occupe naturellement.
Par sa présence, elle participe au maintien de la biodiversité de la flore sauvage et à la stabilité des écosystèmes des régions où elle est présente.
Rustique et plus résistante au froid et à l’humidité, l’abeille noire est capable de voler à plus basse température que les races importées et se révèle une pollinisatrice très efficace, idéale partenaire d’une apiculture durable. Son miel est unique et réellement représentatif du terroir, de par la palette incomparable de fleurs que l’abeille noire butine.
A ce jour, seuls 250 apiculteurs élèvent encore cette sous-espèce en voie d'extinction.

En la classant d’abord dans l’Arche du Goût puis en l’élevant au titre de Sentinelle, Slow Food reconnaît les caractéristiques uniques de l’abeille noire, forgées après des millénaires d’adaptation à la flore et au climat de la région et promeut ainsi l’espèce tout en valorisant les apiculteurs locaux, regroupés dans l’association ASBL Mellifica .
De cette manière, Slow Food aidera ces producteurs à conserver leur patrimoine irremplaçable, encouragera la production d’un miel plus respectueux de la nature et le promouvra auprès des consommateurs pour créer un circuit économique vertueux.

À l’occasion du lancement de la Sentinelle Slow Food, ce 21 août, et en partenariat avec l’ASBL Mellifica, une dizaine d’apiculteurs de l’association ont présenté leurs miels au public.
En outre, la signature de la charte constitutive de la Sentinelle s’est déroulée en présence du Ministre Régional René Collin, en charge notamment de la Ruralité, de l’Agriculture et de la Nature au sein du Gouvernement wallon.
Ce dernier a largement honoré les activités de Slow Food par un très long discours.

Pour en savoir plus, consulter :